L’écriture de soi peut prendre bien des visages et peut s’apprivoiser pas après pas en partant de petits exercices pour aller jusqu’au long récit autobiographique. Quelle que soit la forme qu’elle prend, et celle avec laquelle tu vas la faire entrer dans ta vie, si tu arrives à l’installer durablement elle t’apportera à coup sûr une dose supplémentaire de bien-être et de sérénité. Voici en quelques lignes les quatre bienfaits majeurs que tu obtiendras dans ta vie en pratiquant l’écriture de soi.

Prendre du temps avec toi-même

L’écriture est avant tout une activité de retour à soi dans le calme. Même si certaines oeuvres s’écrivent en choeur, je pense notamment à l’écriture des séries télivisées sur lesquelles travaillent de nombreux scénaristes, la plupart des écrits naissent dans l’isolement. Décider de prendre du temps pour tenir un journal, c’est se donner rendez-vous pour un moment solitaire et tranquille durant lequel la concentration sera au rendez-vous. Dans un monde où tout va très vite et dans lequel nous sommes noyés sous des milliards d’informations et nous nous éparpillons dans des dizaines d’activités et de loisirs, faire le silence en soi pour écrire quelques lignes, sur ce qui nous anime ou sur notre vécu ne peut être qu’une pause salvatrice. Les magazines nous parlent de slow-life comme nouvel idéal de vie en bonne santé, rien de tel que l’écriture pour la toucher du doigt !

Cultiver un état d’esprit positif

Une fois que tu as fait le choix de te garder un temps quotidien pour l’écriture tu vas avoir l’embarras du choix en ce qui concerne le type d’écrits dans lequel tu peux te lancer. Je te conseille si tu n’es pas un adepte de longue date de l’écriture de commencer par des exercices très courts mais qui peuvent avoir un impact important sur ton état d’esprit. Cela peut être de noter tes gratitudes de la journée chaque soir (un nombre précis ou tout ce qui te vient en tête) ou d’écrire tes réussites de la journée. Tu peux aussi garder la trace de tous les petits apprentissages que tu fais jour après jour. On a souvent tendance à garder en tête les événements négatifs de la journée ou à penser que l’on stagne et que notre journée n’a pas été très productive. Mais en prenant le temps de t’y pencher tu finiras par repenser à ce magnifique arc-en-ciel aperçu à ta pause ce midi ou à cet itinéraire que tu faisais pour la première fois et au nouveau quartier de ta ville découvert en fin d’après-midi. Ecrire le positif ou tes apprentissages même futiles te permet de les ancrer et de changer l’image que tu as de ta vie et de toi-même !

Si tu as plus l’habitude tu peux expérimenter les pages du matin de Julia Cameron. J’en parle souvent, c’est une méthode que j’affectionne particulièrement et qui me fait vraiment du bien. Tu peux en retrouver tous les détails dans cet article. (depuis cet article j’ai bien avancé dans la méthode et les pages sont complètement ancrées dans mon quotidien… comme quoi ce n’est qu’une affaire de temps et de persévérance).

Apprendre à te connaître

L’écriture autobiographique a cette particularité de garder la mémoire de différents événements de ta vie (ou de la façon dont tu t’en souviens si tu écris longtemps après les faits) mais elle a surtout ce pouvoir de te permettre de mieux te connaître. Ecrire ton enfance, ton adolescence, tes histoires d’amour passées, tes histoires d’amitié, c’est un peu comme tenir un miroir qui peu à peu te révèle des aspects de ta personnalité que tu ignorais, des phénomènes récurrents dans ta vie, des coincidences qui n’en sont peut-être pas vraiment. A partir de cette nouvelle connaissance de toi tu vas pouvoir te comprendre, t’apprivoiser, et t’aimer . C’est en écrivant certains épisodes de ma vie que j’ai compris d’où venaient certaines de mes attitudes paradoxales. J’ai pu ainsi les accueillir avec un autre regard et soit les accepter, soit agir avec douceur pour les faire évoluer. Si tu ne sais pas par quel bout t’y prendre pour commencer à écrire ta vie je te conseille vivement de rejoindre le Labo d’écriture de Créer etc. Chaque mardi j’y propose un sujet d’écriture autobiographique dans lequel je t’invite à explorer une époque de ta vie.

Créer ta vie future

L’écriture est aussi un outil puissant pour te projeter dans l’avenir. Qui rêves-tu de devenir dans quelques années ? A quoi ressemblera ta vie quand tu auras 40 ans (bon ok pour moi c’est déjà depuis quelques années du passé), 50 ans, 60 ans, 70 ans ? Oser se projeter dans un futur imaginaire, oser écrire le meilleur pour soi, c’est aussi ensuite être capable de se fixer des objectifs dans un premier temps, puis de mettre en place un plan d’attaque pour être capable de les atteindre. Plus tu auras l’habitude de ce genre de textes prédictifs, plus tu les accompagneras d’affirmations positives et de passages à l’action et plus tes chances d’aller vers une vie épanouissante pour toi grandiront.

Alors prends un stylo et commence à écrire… quelques minutes suffisent, si elles sont souvent répétées pour que la magie opère ! Je te souhaite une belle aventure au coeur de ta vie !

Laisser un commentaire

diam sem, accumsan mi, Sed ultricies mattis venenatis adipiscing libero leo
×
×

Panier