Voici une question qui m’a été posée il y a peu par une de mes lectrices, Julie qui est devenue entre temps une des participantes de l’atelier « Voyage au cœur de la Nature »  :

 « Je suis écrivain dans l’âme  (non je n’en ai pas du tout la prétention en réalité mais l’écriture fait partie de moi). Je suis sur la dernière réécriture d’un roman que j’ai commencé il y a 10 ans. Sauf que voilà, j’ai un métier énormément prenant, physique et qui me fatigue. J’ai la volonté d’écrire mais je n’y arrive pas quotidiennement. Je me demandais si vous auriez les conseils, les astuces, pour avoir cette faculté d’écrire tous les jours, même un peu. Pour que cette passion fasse vraiment partie de mon quotidien ? »

En lui répondant je me suis rendue compte que ce qu’elle m’exposait ici (alors qu’elle hésitait à participer à l’atelier) était l’empêchement à « sauter le pas » de l’inscription à l’une de mes formations que l’on me présentait le plus fréquemment (avec le manque de budget et pour cela je vous renvoie à l’excellent article de Maudus ! ) : la peur de ne pas avoir le temps, et de ne pas arriver à être régulière et à suivre l’atelier. Voici donc, à peine modifiée, la réponse que je lui ai envoyée !

place pour l'écriture

« Bonjour Julie,

si j’avais une baguette magique je m’en servirai pour hop te donner une heure par jour pour écrire. (je me permets le tutoiement ! 😉 ) (NDLR : ici je vous vouvoie mais lorsque vous m’écrivez en privé ou dans les ateliers, c’est beaucoup plus facile pour moi de vous tutoyer puisque nous allons faire un bout de chemin ensemble, même s’il est très court).

Mais hélas je ne suis pas une vraie fée ! 😉

Faire de la place pour l’écriture c’est comme pour faire de la place pour le sport ou la lecture ou tout le reste. Pour cela il faut passer en revue tout ce que l’on fait dans une journée et ce qui ne nous apporte plus vraiment de passion ou de joie. Comme cette habitude qu’on a de regarder un épisode d’une série après le repas ou cette autre habitude de passer beaucoup de temps sur les réseaux sociaux (exemples tirés de ma vraie vie de fausse fée !).

On peut aussi faire sauter le repassage (est-ce vraiment utile ?) ou d’autres choses que l’on fait par habitude mais qui n’ont pas vraiment de sens ou d’importance. Chaque vie est unique et c’est donc à toi de voir ce qui peut être aménageable dans ta vie.

Ensuite il faut un peu de rigueur et de discipline (hou les gros mots !). Au début quand on n’a plus l’habitude d’écrire cela peut paraître une contrainte, un peu comme quand on décide de se mettre au jogging alors qu’on se cachait derrière les vestiaires au lycée pendant l’endurance ! (oui, je l’avoue, encore un exemple tiré de ma vraie vie de fausse fée, oui j’ai un petit peu honte, mais pas trop…) Donc c’est important de s’encourager chaque jour, se récompenser pour chaque fois où on s’y est mis jusqu’à ce que petit à petit l’habitude prenne sa place dans notre vie et qu’on ai envie de toujours en faire plus ! C’est un processus qui prend du temps on dit qu’il faut un mois environ pour installer une nouvelle habitude dans sa vie (voir mon article «7 conseils pour changer facilement d’habitudes » ).

Enfin je conseille toujours de commencer petit pour ensuite augmenter la dose (toujours comme au jogging quoi…) Dix ou quinze minutes par jour suffisent amplement pour ancrer l’habitude ! Il sera temps ensuite d’augmenter la posologie ! »

Voilà j’espère que ces quelques conseils pourront vous aussi vous guider pour installer durablement des moments d’écriture dans votre vie !

Belle journée à vous !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest!

place pour l'écriture

Enregistrer

Laisser un commentaire

consectetur Donec felis venenatis, Nullam sit id, risus. Donec risus
×

Panier