Tenir un journal fait du bien. Des études ont démontré que cela permet de développer sa concentration, faire travailler des zones du cerveau peu sollicitées dans la vie de tous les jours, prendre du temps pour soi, faire entrer un peu de calme dans sa vie.

C’est par ailleurs l’une des activités « bien-être » les moins onéreuses avec peut-être la méditation ou la marche à pied puisqu’elle ne nécessite qu’un cahier et un stylo.

Si tu lis cet article et que tu es arrivé jusqu’à Créer etc. c’est que tu es à peu près convaincu des deux premiers points de cet article. Mais peut-être hésites-tu encore à te lancer ne sachant pas vraiment par quoi commencer. Je te présente ici 4 façons de tenir un journal qui t’apporteront chacune un peu plus de connaissance de toi et par là-même du bien-être ! A toi de choisir celle qui t’inspire le plus !

Faire le récit de sa vie

Il y a plusieurs façons de faire le récit de ta vie. La première est d’écrire chaque jour, chaque semaine ou chaque mois ce qui vient de se dérouler. Les événements majeurs de ton quotidien et comment tu les as vécus. Tu peux écrire quelques phrases chaque soir dans un agenda ou plus longuement chaque semaine ou chaque mois. C’est à toi de trouver ton rythme. Au bout d’un moment ces journaux s’accumuleront et seront une véritable mémoire de ta vie. Les relire pourra te permettre de revivre des émotions et pourquoi pas de repérer des schémas récurrents et de les déjouer.

Tu peux aussi plonger dans ton passé et régulièrement raconter un bout de ton enfance, de ton adolescence, de ton jeune âge adulte et pourquoi pas de la vie avant toi, celle de tes parents, tes grands-parents. Petit à petit tu reconstruiras ainsi le puzzle de ta vie, riche d’informations pour comprendre ce que tu vis aujourd’hui. Dans le Labo de Créer etc. nous faisons ainsi chaque semaine un petit bond dans le passé à travers des sujets divers et variés.

Se libérer de ses émotions

Tu ressens de la colère ? Du chagrin ? Des difficultés relationnelles avec l’un de tes collègues de travail ? Attrape ton journal et écris !

Tout ce que tu écris dans ce journal restera entre toi et toi. Il te sert à vider ton sac, à déposer les pensées qui te pèsent, à crier à l’injustice ou au scandale sans pour autant révolutionner ta vie ou mettre en danger ta carrière. C’est une écriture qui te permet de réagir à chaud puis de prendre de la distance pour pouvoir avoir une réaction seconde plus adaptée.

Pour ma part je tiens ce type de journal dans mes pages du matin tirées de la méthode de Julia Cameron. Cela m’aide beaucoup à apaiser mes relations et à comprendre les émotions qui m’animent.

tenir un journal

Travailler son état d’esprit

Une autre façon de tenir un journal est d’écrire pour travailler ton état d’esprit en insistant sur les points positifs, les réussites ou les apprentissages. Cela peut prendre différentes formes comme par exemple : noter chaque soir trois gratitudes en lien avec ce que tu as vécu dans la journée, noter trois réussites (par exemple par rapport à des objectifs que tu as pu te fixer) ou ce que tu as appris dans la journée ou la semaine.

Ces petits exercices au quotidien permettent d’ancrer en toi un nouvel état d’esprit plus orienté sur la réussite et sur le positif que sur ce qui t’as frustré ou n’a pas fonctionné dans la journée.

Tu peux aussi chaque matin ou chaque soir écrire des affirmations positives, un peu comme un auto-coaching. Tu trouveras dans cet article des pistes pour écrire des affirmations positives adaptées à ta situation.

Au gré de ses envies et de ses besoins

Et puis peut-être que tu auras envie de te laisser porter et de mélanger tout cela au gré de tes envies et de tes besoins. D’avoir un « grand » journal dans lequel tu consignes tout. Tes souvenirs, tes humeurs, ton présent, ton auto-coaching et la vie dont tu rêves avec des objectifs à atteindre. Un peu de tout chaque jour ou à adapter en fonction de ton humeur, du temps que tu as…

Chacune de ces façons de tenir un journal t’apportera du bien-être. Alors au final peu importe ce que tu choisis et si tu compartimentes ou pas … l’essentiel est de commencer à écrire pour pouvoir en ressentir les bienfaits !

Laisser un commentaire

Aliquam commodo Praesent dapibus amet, ipsum fringilla venenatis,
×
×

Panier