Aujourd’hui j’ai eu envie d’écrire une ode, que dis-je un cri d’amour à mon bullet journal ! Si vous suivez bien l’histoire, cela fait un an que j’ai plongé dans cette aventure. Si vous êtes nouvelle venue par ici, vous pouvez retrouver le récit de mes débuts dans cet article.

J’arrive à la fin de mon deuxième carnet Leuchtturm 1917. J’ai définitivement choisi cette marque pour mon bullet journal après avoir testé pour d’autres projets d’écriture la marque Moleskine (je trouve que le papier est trop fin, on voit beaucoup par transparence) et la marque Rhodia (là le papier est beaucoup plus épais mais je le trouve trop lisse, je n’arrive pas à avoir une belle écriture, ma plume n’accroche pas assez). Vous voyez, grâce à mon bullet journal je peux me la jouer grand train, faire ma difficile, vivre dans le luxe ! C’est vrai que les carnets Leuchtturm 1917 sont assez onéreux mais comme j’en achète deux en moyenne par an et que ce sont mes seules dépenses en matière de cahiers et autres carnets (pour les pages du matin, j’utilise de simples cahiers car ils finissent à la poubelle), cela reste un luxe abordable.

Grâce à lui je remplis complètement mon besoin de ne pas gaspiller et d’être dans un certain minimalisme. Tout d’abord il a remplacé un agenda, un planneur et un cahier de notes qui ne font maintenant plus qu’un. Adieu la dispersion !

Ensuite j’utilise absolument toutes les pages de mon carnet. Comme je crée les pages au fur et à mesure de mes besoins, il est toujours adapté à mon utilisation et aucune page ne reste inutilisée (contrairement à un agenda ou n’importe quel outil déjà pré-rempli). C’est très précieux pour moi de savoir que je ne gâche pas de papier !

Enfin je l’ai voulu très simple, et même si je suis parfois en admiration devant les bujos des copines remplis de couleurs je le trouve magnifique dans sa sobriété noire et blanche. Cela m’oblige à être créative pour sa décoration et me permet de le faire n’importe où puisque les seuls outils dont j’ai besoin sont : un crayon de papier et une gomme, un compas (pour les couronnes que j’affectionne tant), une règle et mon stylo plume. Je peux emmener le tout dans mon sac à main et bujoter autant que je le souhaite au salon de thé, ou en vacances. C’est un moyen d’exprimer ma créativité artistique toujours accessible et praticable n’importe où un peu comme pourrait l’être un carnet de voyage.

bullet journal

Je peux l’abandonner pendant presque un mois sans qu’il m’en tienne rigueur et sans aucune culpabilité. C’est ce qui s’est passé cet été . J’ai écrit ma dernière to do list le 13 Juillet juste avant de partir au Burkina Faso (où j’avais juste emporter un carnet pour prendre des notes sur mon voyage) pour ne reprendre que le 8 août lors de mon séjour à la montagne. Je n’ai pas repris parce que je me disais que cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit dedans, non, j’ai ressorti mon bullet journal chéri parce que j’allais reprendre le travail et que j’avais besoin de m’organiser et mettre à plat tout ce que je voulais faire.

Et c’est surtout pour ça que je l’aime d’amour. J’y consigne vraiment tout ce que je ne dois pas oublier. Cela m’aide beaucoup car j’ai une mémoire pas très fiable. Du coup dès que c’est écrit je n’ai plus besoin de m’en soucier, cela m’enlève une charge mentale. Certaines pages ne sont d’ailleurs que la liste de toutes mes idées : pour mes ateliers, pour mes articles, pour mon jardin, pour mes balades. La plupart ne passeront jamais à la réalité, mais elles sont posées là, sur le papier ce qui permet à mon cerveau d’en produire d’autres ! Le bullet journal est devenu ainsi, avec les pages du matin de Julia Cameron, l’outil principal de ma créativité, ça valait bien une petite déclaration non ?

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du bullet journal, je vous offre 20€ de remise sur l’atelier « Booster sa vie avec le bullet journal » ! Pour cela entrez le code « bujo » au moment de finaliser votre commande ! Attention cette offre n’est valable que jusqu’à mercredi 4 octobre à minuit !

Belle journée créative à vous !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest!

bullet journal

Laisser un commentaire

elit. Donec Nullam Curabitur id ipsum tristique suscipit venenatis in
×

Panier