Il y a beaucoup d’indicateurs pour mesurer le bien-être. Cela passe à travers de nombreuses choses comme la joie que l’on ressent, la bonne santé et le fait de se sentir bien dans son corps, le sentiment de sécurité (affective, financière, physique), le sentiment d’appartenance, aimer et être aimé et bien d’autres choses encore dont le fait de s’accomplir que ce soit dans sa vie professionnelle ou dans sa vie personnelle.

Une des façons de s’accomplir est d’avancer vers ses rêves et de les atteindre peu à peu. Cela peut être des choses modestes, comme avoir un potager ou apprendre à dessiner ou de plus grande ampleur comme un voyage autour du monde, ou une réorientation professionnelle. Il est important donc de se fixer régulièrement des objectifs mais surtout de se donner les moyens de les atteindre. Voici quelques pistes, glanées au cours de mes lectures, de mes observations et de mon expérience pour t’aider à faire un pas de plus vers une vie qui te plaît !

Savoir pourquoi tu veux atteindre un objectif en particulier

Avant de te lancer dans la réalisation de tes rêves il est important de bien t’assurer que ce rêve t’appartient et que c’est bien cet objectif en particulier qui te fait battre le coeur. En effet les rêves de ton voisin ne sont pas les mêmes que les tiens et inversement. Pour cela je t’invite à faire le portrait robot de ton rêve quel qu’il soit. Si, par exemple c’est d’avoir un jardin potager, demandes-toi depuis quand as-tu cette envie, comment tu imagines la vie quand tu auras un jardin potager, quelles activités imagines-tu faire dans ce jardin et pourquoi elles te rendent heureux. Il peut y avoir plein de raisons d’avoir un jardin potager, cela peut être parce qu’on a envie d’aller vers une certaine autonomie alimentaire, mais aussi parce qu’on veut manger des bons produits, ou parce qu’on veut expérimenter des techniques de maraîchage et être proche de la nature, ou encore simplement parce qu’on aime avoir une activité en extérieur alors autant joindre l’utile à l’agréable. En général, le pourquoi d’un rêve ou d’un objectif, rejoint l’une de tes valeurs, ici cela pourrait être, l’autonomie, le respect de la terre, mais aussi la créativité, la convivialité (tu souhaites partager tes récoltes avec tes voisins lors de grands pique-niques) l’esthétique (la beauté d’un jardin peut combler ton besoin de beauté). Appuyer un projet sur tes valeurs lui donne du sens et te permettra au fur et à mesure de tes avancées de l’ajuster et surtout de garder la motivation.

Bien cibler tes objectifs et les réévaluer régulièrement

La deuxième chose à faire avant de te lancer dans l’aventure c’est de bien travailler la formulation de ton objectif afin qu’elle soit le plus précise possible. Par exemple si tu as un objectif de gain financier il est important de dire ou d’écrire « je gagne 4000 € avant telle date » que « je deviens riche ». Ton objectif doit être quantifiable, et avoir une date-butoir. Il doit être ambitieux, c’est-à-dire que lorsque tu l’auras atteint le changement sera tangible dans ta vie quotidienne ou tu auras vécu une aventure extraordinaire qui t’aura transformé. C’est cette perspective qui te permettra de trouver l’énergie de le réaliser. Mais il doit aussi être atteignable et donc réaliste. Devant un objectif démesuré tu risques de vite te décourager et baisser les bras.

Une fois que tu es lancé dans la réalisation, pense à faire régulièrement des pauses pour voir si ce que tu as prévu (étapes, échéanciers, objectifs intermédiaires) est conforme à ce que tu vis dans la réalité et si ton objectif final te paraît toujours correct. Si ce n’est pas le cas, rien ne t’empêche, bien au contraire de le modifier et de réajuster les différentes étapes !

Avoir confiance en ta réussite

Pour atteindre tes objectifs il est indispensable de t’en croire capable et donc de travailler ta confiance en toi. Pour cela tu peux t’appuyer sur tes précédentes réussites et te créer un tableau d’honneur personnel de toutes tes victoires à consulter régulièrement dans tes périodes de doutes. Tu peux aussi travailler ton état d’esprit en pratiquant les affirmations positives. Si tu veux tout savoir sur ces dernières et comment les pratiquer, tu en auras un bon aperçu en lisant cet article plutôt bien documenté.

Décortiquer tes objectifs

Pour n’importe quel objectif il est important de le découper en plusieurs étapes afin de ne pas avoir l’impression d’avoir une énorme montagne à gravir mais plutôt plusieurs petites collines. Un pas après l’autre. Le premier travail que tu vas donc avoir à faire est de décortiquer le chemin à parcourir pour atteindre ton objectif en autant d’actions qu’il faudra pour cela et de les placer sur un calendrier en partant de la date butoir pour remonter jusqu’à aujourd’hui. C’est un travail qui peut paraitre fastidieux (surtout si le projet est ambitieux) mais qui te fera vraiment gagner du temps par la suite et te permettra d’avancer avec fluidité et en respectant les délais. Cela te permettra aussi d’éviter la procrastination car elle est souvent due au fait que la tâche à accomplir est trop importante. Régulièrement réajuste tes étapes et ton calendrier pour être sûr de rester dans un bon rythme par rapport à la date butoir !

Faire des points réguliers sur tes avancées

Je l’ai évoqué plusieurs fois dans les points précédents il est vraiment important de faire des bilans intermédiaires et de noter tes réussites, tes éventuelles difficultés et les réajustement nécessaires. Pour ma part je trouve qu’un journal de bord peut être un bon moyen de faire ces bilans. Par exemple si tu prépares un voyage au long cours avec congé sabbatique et tout le toutim, tu pourras tous les week-ends noter où tu en es dans tes préparatifs et tes démarches administratives (demande des différents visas des pays que tu veux visiter, avancée de ta demande de congé, prises de contacts dans les pays…). A chaque fois le bilan est l’occasion de se donner une nouvelle motivation et de relancer la machine avec d’éventuels nouveaux objectifs.

Bien t’entourer

Il y a les personnes qui croient en ta réussite et puis il y a les autres. Ceux-là tu n’es pas obligé de les renier, surtout s’ils font partie de ta famille mais tu peux les impliquer le moins possible tout au long de tes avancées pour te protéger de leurs ondes négatives et leurs paroles défaitistes. Par contre les autres sont un atout pour ta réussite. Tu peux même te trouver un parrain qui peut régulièrement demander des nouvelles de tes avancées, te féliciter de celles-ci et te remonter le moral en cas de panne. Il t’aidera à ne pas abandonner et à relancer la machine ! N’oubliez pas ensemble de célébrer tes réussites autant en cours de route que lorsque tu auras atteint ton objectif !

Laisser un commentaire

venenatis ipsum nunc at Nullam ut velit, Aenean sed
×
×

Panier