Aujourd’hui je souhaite vous partager mon texte fondateur, celui qui a fait celle que je suis aujourd’hui ! Je l’ai déjà partagé l’une ou l’autre fois à travers mes pages de scrapbooking mais il est vraiment d’actualité dans ma vie aujourd’hui alors c’était important pour moi d’y revenir avec vous.
je brille
 
Notre peur la plus profonde
n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,
Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.
C’est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.
 
Nous nous posons la question…
Qui suis-je, moi, pour être brillant,
radieux, talentueux et merveilleux ?
En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.
Vous restreindre, vivre petit,
ne rend pas service au monde.
L’illumination n’est pas de vous rétrécir
pour éviter d’insécuriser les autres.
Nous sommes tous appelés à briller, comme les enfants le font.
 
Nous sommes nés pour rendre manifeste
la gloire de Dieu qui est en nous.
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus,
elle est en chacun de nous,
Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
nous donnons inconsciemment aux autres
la permission de faire de même.
En nous libérant de notre propre peur,
notre puissance libère automatiquement les autres.
 
Marianne Williamson
« A Return to Love : Reflections on the Principles of A Course in Miracles » Edition de 1992, Harper Collins
Cité dans le discours prononcé par Nelson Mandela lors de son intronisation à la présidence de la République de l’Afrique du Sud, 1994
je brille
J’ai croisé ce texte  sur internet un jour de Juillet 2013. Je sortais de 5 jours de session thérapeutique en groupe, sauvée d’une dépression que je portais en moi depuis plusieurs années. J’étais vivante et je recommençais à goûter à ce qu’on appelle la joie de vivre. Et au détour d’un clic ce texte est apparu sur mon écran. Ce fut comme une rencontre. Une rencontre qui n’a rien d’un hasard, je le sais maintenant.
Ce texte m’a parlé, m’a pris dans ses bras et m’a dit : « vas-y ! c’est valable pour toi aussi ! »
Pourtant je ne voyais vraiment pas quoi mettre derrière ce mot Dieu. J’avais expérimenté lors d’une méditation guidée pendant ce séjour thérapeutique qu’il y avait en moi quelque chose de plus grand que moi qui me reliait à l’universalité vivante mais ma vie spirituelle s’arrêtait là. Je n’avais encore mis en place aucune pratique de gratitude au quotidien, d’écriture ou de quoique ce soit. Je recevais l’autorisation (et même l’ordre) par l’intermédiaire de ce texte de briller mais je n’avais aucune idée de ma zone de brillance et de comment elle s’exprimerait.
Il m’a fallu encore beaucoup de travail d’introspection pour savoir ce dont j’étais capable et comment je pouvais, en laissant briller ma lumière et en abattant mes peurs les unes après les autres, donner envie à d’autres que moi.
Aujourd’hui j’y suis.
Ça ne fait pas très longtemps à vrai dire. Un mois ou deux. Guère plus. Je prends de plus grands risques, j’ose des choses que je n’aurais jamais pensées possibles et peu à peu la peur me quitte.
La peur de déranger, la peur d’être différente, la peur de changer d’avis, la peur de me tromper, la peur de l’argent, la peur de réussir, la peur de briller.
Plus mes peurs s’éloignent, plus ma lumière touche les autres. Je n’ai jamais eu autant de retours positifs à la fin de mes ateliers, de femmes qui me témoignent que quelque chose s’est passé pour elles. Qu’à travers la mise en place d’un bullet journal ou l’écriture de textes, elles ont passé une étape dans leur bien-être et qu’un peu de lumière est passée, faisant reculer leurs propres peurs.
Ce qui m’encourage à aller oser un peu plus loin et à briller un peu plus fort…

Cet article a 13 commentaires

  1. Comme ce texte est beau !!! J’aime, j’aime, j’aime …. ta lumière, ta douceur, ta sagesse ❤

  2. Magnifique article Stéphanie, ce texte est effectivement une belle rencontre. La lumière est un de ces éléments vers lequel on tend tous et c’est ce que tu crées ici maintenant, tu nous la transmet !

  3. Merci pour ce beau partage Stéphanie! Nous sommes uniques mais nous n’osons pas toujours manifester cette unicité! Chapeau à toi pour ces propos qui me parlent beaucoup!

  4. Merci Stéphanie d’avoir partagé cette sublime lumière dont j’ignorais la source.Oui,j’ai peur.Souvent j’ai eu peur.Ma vie a été remplie de peurs,parce que c’était moi..;parce que ces peurs étaient inscrites dans mes gènes.J’ai essayé peu à peu au fil des ans,d’éteindre ces feux qui me brûlaient… qui me dévoraient…aujourd’hui, je constate que l’amour,le vrai,l’inconditionnel a transformé ces incendies en une douce lumière qui m’inonde.La paix et la lumière m’habitent.Et je suis heureuse de t’avoir rencontrée,car ton existence,ta présence sur les liens de la toile m’ont fait réfléchir.Peu à peu je te découvre,et à travers toi,c’est moi que je rencontre.N’est-ce pas merveilleux de pouvoir se rejoindre à travers cette clarté.j’espère que tu arriveras à me comprendre,car c’est tellement difficile de traduire mes émotions,mon ressenti,que j’utilise les paroles qui sont censées te parler.J’espère ne pas être obscurantiste.

  5. Merci Stéphanie pour ce bel article. Le texte de M. Williamson résonne fort en moi sans que j’arrive à en toucher toute la profondeur. Je le connaissais déjà, mais je ne suis pas sûre d’avoir réussi à le lire jusqu’au bout chaque fois qu’il a croisé mon chemin. Alors merci de m’y confronter encore une fois ! 🙂 Merci pour la douceur et la sincérité de ce partage intime sur ton cheminement. Je te suis depuis le début d’année, et sans te connaître bien ni avoir l’expérience de tes ateliers passés, j’ai senti que tu prenais ton envol ! Et c’est beau à regarder ! On dirait bien que ça dépote en ce moment chez les Mampreneuses ! 😉 A quand un atelier d’écriture végétarienne ou de cuisine littéraire avec Anne ? 😉 Bises ! <3

    1. merci de ce magnifique retour ! et l’atelier avec Anne ce serait une vraie bonne idée ! une retraite créative avec atelier écriture et atelier cuisine… à suivre ! 🙂

      1. Oh oui ! Une retraite créative ! Ce serait génial ! 🙂

  6. Merci pour ce beau partage (et tous les précédents d’ailleurs). Te lire me fait toujours beaucoup de bien. Je suis d’accord que nos peurs nous limitent. Lydia

  7. Oui, il s’agit d’oser chaque jour un peu plus, toujours plus confiant et de ne permettre à personne de nous obstruer le chemin , pour devenir Soi – pour devenir libre. Quel beau chemin !
    Merci de ta générosité Stéphanie. Quel plaisir de te lire !
    Maryam

Laisser un commentaire

justo non ipsum Praesent venenatis, at mi, pulvinar suscipit
×
×

Panier