Il y a quelques temps je vous parlais de la persévérance comme de l’arme secrète de toute réussite.

Hier je vous racontais combien le défi des 100 jours était un outil précieux pour prendre soin de moi et m’avait permis d’évoluer, tranquillement, à mon rythme.

Une de mes lectrices m’a félicitée en me faisant la remarque que pour elle 100 jours c’était trop long, qu’elle ne tenait jamais la distance.

J’ai alors pensé à toutes ces personnes (moi y compris) qui abandonnent ce qu’elles ont entrepris. Que ce soit un défi, un atelier en ligne, un programme de renforcement musculaire (quoi ?), une nouvelle habitude à mettre en place.

Et je me suis demandé ce qui faisait les ingrédients de la persévérance (et donc de la réussite). Pourquoi moi j’arrivais à « tenir » le défi des 100 jours par exemple alors que d’autres n’y arrivent pas ?

Le premier ingrédient : la modestie

Si je veux réussir par exemple à écrire tous les jours mais que pour l’instant je ne le fais jamais et que je suis déjà overbookée, je ne vais peut-être pas commencer par le défi « écrire un chapitre de mon roman tous les jours ». Je peux me douter que ça n’aboutira pas à grand chose. C’est très difficile de bousculer ainsi ses habitudes du jour au lendemain surtout si j’ai beaucoup d’obligations par ailleurs. Pour ma part, l’écriture est entrée dans mon quotidien par les listes. Puis se sont ajoutées les pages du matin de Julia Cameron, puis les textes pour mes ateliers (un tous les deux jours environ) puis mes articles quotidiens, puis mon journal du soir. Maintenant, oui j’écris beaucoup et tous les jours. Mais tout s’est fait progressivement, petit à petit.

ingrédients persévérance

Le deuxième ingrédient : l’imperfection

Nous ne sommes pas des machines. Si je me lance dans un défi au quotidien, je peux me douter qu’il y aura quelques loupés. Le tout est de les accepter, non comme des accidents de parcours, mais comme faisant normalement partie du défi. Il m’arrive de ne pas écrire mes pages du matin, de ne pas poser mon intention du jour pour le défi des 100 jours ou de ne pas faire de bilan de la journée. Lorsque je suis une formation ou un atelier, c’est pareil, je prends parfois du retard. Et je l’accepte, la vie est ainsi faite, et c’est ce qui me permettra de repartir sans souci le lendemain.

C’est quand on ne l’accepte pas que les choses se gâtent : on remet en question sa capacité à réussir et très vite on baisse les bras. Je vois dans mes ateliers d’écriture des personnes se décourager parce qu’elles ont un sujet de retard. Non non non ! Un sujet ce n’est rien… et dix non plus ! Il est toujours temps de reprendre et de s’y remettre. Et si on ne fait que la moitié des sujets ce sera toujours une très grande avancée par rapport à rien du tout !

Le troisième ingrédient : l’appui d’autres personnes

Si vous voulez réussir à tenir un objectif ou une habitude dans la durée, le meilleur ingrédient c’est de ne pas être seul. Si j’arrive à écrire tous les jours un article c’est parce que je sais que vous êtes là derrière votre écran à me lire et à me faire des retours et que je me suis engagée auprès de vous. Si je réussis mes défis des 100 jours c’est parce que je m’appuie sur la communauté des co-créateurs (j’y ai d’ailleurs fait de très belles rencontres) en lui faisant part de mes avancées et de mes réflexions. Si je prends mon courage à deux mains tous les jeudis soirs même quand il fait très froid pour aller danser c’est parce que je sais que je vais y retrouver toutes mes copines. Oui, j’aime écrire, j’aime ce que le défi des 100 jours m’apporte et j’aime danser, mais sans l’ingrédient de la rencontre humaine ce serait beaucoup moins facile.

Voilà j’espère que ces quelques conseils vous aideront à vous lancer dans ce que vous souhaitez réaliser et je vous souhaite une belle aventure dans l’apprentissage de la persévérance !

L’ebook « Ecrire Noël » propose 24 sujets inspirants pour écrire chaque jour de l’Avent… hum une belle occasion de tester votre persévérance non ? Vous pouvez commencer quand vous voulez mais le mieux c’est quand même le 1er Décembre alors ne traînez pas trop pour vous le procurer !

Belle journée à vous

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest!

Laisser un commentaire

dapibus accumsan Aenean dictum risus suscipit
×
×

Panier