Il y a 10 ans je vivais ma dernière rentrée en tant que maîtresse à mi-temps dans une classe de CM1 de l’école de mon quartier. L’année d’après j’avais la chance d’obtenir un congé formation et la suivante je prenais ma retraite. Je sentais, en prenant le chemin des écoliers ce matin-là avec mon fiston, que ce serait ma dernière ou l’une des dernières. Le cœur n’y était plus vraiment comme vous avez pu le lire dans « la lettre à toi que j’aime et que je quitte… »

Et effectivement à l’issue de cette année scolaire ma décision était prise… je n’enseignerai plus au sein de l’école de la république. J’entrais alors en master 2 de Sciences de l’Éducation « Ingénierie de la formation pour adultes » après les années de licence et de master 1 suivies en parallèle de mon boulot de professeur des écoles. Cette année de master 2 m’a permis de faire de belles rencontres, de faire travailler mon intellect et de comprendre que je ne voulais ni travailler en entreprise au sein des ressources humaines (ce à quoi me destinait ce Master 2) ni pour une association (ce sur quoi portait mon travail de recherche).

J’ai donc pris ma retraite en n’ayant aucune idée de ce que j’allais devenir professionnellement parlant. J’avais quelques pistes que j’ai plus ou moins suivies . La première était d’animer des ateliers de scrapbooking. Je l’ai fait entre 2008 et 2015, par intermittence et de plein de façons différentes. En ateliers classiques chez moi ou dans toute la France, en duo avec ma copine Séverine Seintourens, sous forme de stage pour des enfants et des adolescents, sous forme d’ateliers en ligne. Mais je n’ai jamais pu gagner suffisamment d’argent avec cette activité alors souvent je me lassais, tout ce travail pour si peu de contreparties. Entre temps j’ai testé d’autres pistes sous forme d’emplois salariés diverses mais toujours j’en revenais à cette histoire d’ateliers. Petit à petit l’écriture a remplacé le scrapbooking, le bien-être est devenu une constante… mes ateliers ont suivi aussi mon parcours personnel. Je vous racontais déjà cela dans « Créer etc. ou le premier jour du reste de ma vie ».

rentrée

Ce dont je ne parle pas dans cet article c’est qu’à plusieurs moments durant ces 10 ans, je me suis entourée de personnes ressources telles que ma thérapeute qui m’a servie de coach plus d’une fois notamment en me questionnant sur mon rapport à l’argent et sur mes tarifs, sur mes motivations, sur ce que je désirais profondément pour ma vie. J’ai aussi suivi beaucoup de formations qui m’ont permis de comprendre pourquoi je me lassais parfois dans ce projet d’ateliers au point de de baisser les bras. Elles m’ont appris la régularité dans le travail, l’anti-procrastination, la communication, le marketing, la vente, l’utilisation des réseaux sociaux, la méthodologie de projet mais aussi d’être complètement moi dans mes ateliers, de ne pas essayer de faire « comme untel ». D’être vraie. Sans toutes ces personnes ressources je ne serai pas là où j’en suis aujourd’hui c’est-à-dire à avoir une foi absolue en mon projet, à avoir mille projets encore pour l’améliorer, à commencer à en retirer des revenus réguliers, à affirmer qui je suis et ce que je peux vous apporter.
Avoir un rêve c’est bien (ou une idée de rêve car comme vous l’avez vu le mien s’est affiné au fil des ans). Le réaliser c’est mieux. Aujourd’hui c’est l’écriture mon pilier, celui qui me soutient et m’empêche de baisser les bras. Un doute ? J’écris ! Un choix à faire ? J’écris jusqu’à ce que cela devienne une évidence ! Si vous souhaitez vous aussi faire de l’écriture votre meilleur atout je suis ravie de vous présenter le dernier atelier de Créeretc. sur le thème de la nature.

On commence vendredi, ne traînez plus !

Belle journée créative à vous !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest!

rentrée

Laisser un commentaire

eget consequat. Aenean quis, ut diam Lorem eleifend vulputate,
×

Panier