Avez-vous remarqué que si on se laisse porter par le courant de la vie il y a toujours les mêmes phases qui reviennent ? Un peu comme la lune (et parfois selon certains en lien avec elle) notre vie est composée de cycles qui se succèdent et qui inlassablement se répètent. Je ne peux pour ma part pas les prévoir précisément car ils n’ont pas toujours la même durée et la même intensité mais je sais qu’une période finit toujours par laisser sa place à une autre et j’apprends peu à peu à les observer et à les accueillir plutôt que de vouloir lutter contre elles (en vain) comme j’avais tendance à le faire auparavant.
Je ne sais pas si ces phases sont universelles ou si elles sont uniques à chacun d’entre nous mais voici en tout cas les miennes telles que j’ai pu les repérer au fil des ans.
Il y a les périodes de grande énergie, durant lesquelles à peu près tout nous sourit et où notre créativité est à son comble. Pour moi ce sont des moments extraordinaires je me sens portée par quelque chose de plus grand que moi et de très intense. J’entreprends, je commence de nouveaux projets, je prends des décisions engageantes. Ce sont aussi des phases extrêmement fatigantes car cette énergie me met dans un état de survoltage, mon cerveau turbine à plein tube et je dors assez peu. C’est dans ces moments là aussi que je fais de nouvelles rencontres que je m’ouvre aux autres et que j’entretiens avec joie mes relations quelles qu’elles soient.
la vie un peu comme la lune
S’en suit en général une période d’énergie beaucoup plus basse durant laquelle c’est la fatigue qui prend le dessus. J’ai alors besoin de ne rien faire, de me retrouver seule pour me ressourcer, d’être au calme, de faire le tri dans mes pensées (parfois dans mes activités et mes engagements aussi) et de faire un état des lieux après la tempête qui m’a traversée. J’ai appris au fil du temps à accueillir cette période avec autant de joie que la précédente.
J’écoute mon corps qui réclame du sommeil et du repos du mieux que je le peux et sans culpabiliser. Ce n’est vraiment pas évident car comme elle suit la période d’exaltation j’ai en général beaucoup à faire avec tous les projets que j’ai mis en route. Mais j’ai appris par expérience que si j’insiste à vouloir tout faire dans ces moments là je cours à la catastrophe et au gros craquage. Je patiente donc en me reposant et peu à peu les choses rentrent dans l’ordre pour arriver à la période calme et sereine.
C’est à ce moment là que ma vie suit son court paisiblement, que mes projets avancent et aboutissent, que je me sens le plus en paix. C’est une période agréable mais je l’avoue que je pourrais juger ennuyeuse s’il n’y avait qu’elle dans ma vie.
Une partie du secret de mon bien-être est dans la connaissance de ces périodes, des parts de moi différentes qui s’expriment durant chacune d’elles et le respect sans (presqu’aucun) jugement de qui elles sont. Ma part hyperactive est devenue une part entreprenante et créative, ma part “feignasse” est devenue ma part qui se ressource, et ma part routinière et ultra-organisée et devenue ma part paisible. On pourrait croire que ce ne sont que des mots mais les mots sont puissants et peuvent changer notre réalité.
Avez-vous remarqué ces phases chez vous ? Si oui lesquelles ? N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires, cela m’intéresse beaucoup !
P.P.S. : l’aventure “A la rencontre de Soi” s’achève… Vous pouvez télécharger tous les sujets en suivant ce lien : https://creretc.activehosted.com/f/…

Laisser un commentaire