Suite à mon article de vendredi dernier dans lequel je vous partageais la prière pour l’amour de soi de Don Miguel Ruiz, j’ai reçu un commentaire très court mais très touchant :

« Comment faire ? »

C’est vrai que ce texte est beau mais le mettre en application dans la vie de tous les jours n’est pas une mince affaire. Je vais donc essayer de répondre à ce cri du cœur. Ce n’est en aucun cas une recette toute faite qui pourra assurément marcher pour vous ou un pas-à-pas que vous pourriez suivre avec un résultat garanti. C’est seulement ce que j’essaie de faire dans ma vie de tous les jours depuis quelques années pour me sentir mieux, accepter celle que je suis dans toutes ses dimensions et m’aimer du mieux possible.

Dans un premier temps j’ai commencé à faire attention aux mots que j’utilisais quand je parlais de moi. Le classique « Je suis trop conne ! » (ou la version polie « quelle idiote ! » mais avouons-le nous sommes rarement polies lorsque nous sommes énervées contre nous-mêmes) par exemple que nous prononçons toutes un jour ou l’autre et plutôt deux fois qu’une a presque disparu de mon vocabulaire. Et quand il apparaît encore, je le remarque (ou mes enfants qui sont briefés sur le fait qu’il est important de parler de soi dans de jolis termes le font pour moi) et je m’excuse envers moi-même. Bon, dit comme cela ça paraît un peu foldingo mais dans la réalité ça se passe en une fraction de seconde et personne ne s’en rend compte, rassurez-vous. Et mine de rien, petit à petit, cela change l’image que je me renvoie et cela renforce mon estime de moi.

comment

Ensuite j’ai appris à ne plus considérer mes erreurs et mes échecs comme tels. Chaque choix mène à une aventure qu’elle quelle soit et est forcément source d’apprentissage. Même s’il s’avère après coup que ce n’était pas forcément le choix qui me convenait le mieux. Il n’est jamais trop tard pour changer les choses et prendre une autre direction et il y a forcément des leçons à tirer de toute expérience. J’essaie de donner le meilleur de moi-même à chaque instant et d’accepter que parfois le meilleur ce n’est pas grand chose (parce que je suis fatiguée, parce que je suis débordée par mes émotions, parce que je ne suis pas dans des conditions favorables, parce que je n’ai pas les compétences requises etc…) Ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple car j’ai souvent tendance à me comparer à meilleur que moi (ou que j’imagine meilleur que moi) mais là encore, petit à petit cela m’aide à aimer celle que je suis quoique je fasse !

Au quotidien je travaille beaucoup cet état d’esprit grâce aux affirmations positives comme je vous l’ai déjà raconté dans cet article. Tous les mois environ je choisis une quinzaine d’affirmations positives dans différents domaines et notamment pour cultiver l’amour de moi. Les phrases du texte de Miguel Ruiz sont vraiment idéales pour cela. Par exemple, depuis que je l’ai relu jeudi dernier, j’ai extrait du texte :

Aujourd’hui, je m’accepte tel(le) que je suis, sans me juger. 

Je n’ai plus besoin que les autres disent du bien de moi, car je sais qui je suis. 

Je ressens un tel amour pour moi que ma propre présence m’est toujours un plaisir. 

J’accepte mon corps tel qu’il est, dans toute sa beauté et sa perfection. 

Ces phrases ne sont pas encore une vérité pour moi. Mais en les écrivant deux ou trois fois chaque jour après les pages du matin je me permets de les ancrer dans ma conscience puis de les mettre en application.

Enfin,  ce qui concerne le corps, qui n’est généralement pas la partie la plus simple à aimer, il y a aussi des petits trucs tous simples, comme se regarder plus souvent et plus longuement en souriant dans le miroir et remarquer tout ce qui est joli (et il y a forcément quelque chose), prendre le temps de se bichonner en prenant soin de soi, remarquer et accepter pleinement tous les compliments que l’on peut nous faire sur notre bonne mine, notre jolie robe ou notre nouvelle coupe de cheveux ! Les photos et les vidéos peuvent aussi être un chemin pour changer notre regard sur notre aspect physique.

Voilà ! J’espère que ces quelques pistes sauront vous donner envie de vous chérir avec beaucoup d’amour jusqu’à ce que vous soyez persuadées qu’assurément vous êtes une personne géniale !

Je vous souhaite une merveilleuse semaine, la dernière de l’Avent !

Si cet article vous plaît, partagez-le sur Pinterest 🙂

comment

Laisser un commentaire

nec mi, ultricies leo commodo Praesent consequat. massa ut quis odio
×

Panier