Les expériences marquantes de nos vies sont rarement les plus heureuses… les séparations, les deuils, les grandes blessures s’impriment en nous et conditionnent la suite de notre chemin sans que nous n’ayons d’effort à faire. Elles nous constituent de manière naturelle. On s’en remet le plus souvent pour retourner dans le flow de la vie mais elles sont toujours là. Le souvenir des moments heureux, lui, est plus volatile. Toutes ces petites choses qui fabriquent notre bonheur sont un peu comme des dessins sur le sable qui s’effacent à la marée montante… Alors oui de temps en temps il y a un gros château qui résiste plus longtemps, une belle fête, un mariage, une naissance, mais tous les petits instants, toutes les sensations douces partent avec les vagues de la vie et nous n’en avons que rarement conscience.

A partir d’aujourd’hui je vous propose donc de mener votre enquête personnelle et de partir à la recherche de ce qui vous rend heureux !

Ce qui vous rend heureux

Ce qui me rend heureuse : prendre une photo avec une belle lumière

Prenez le temps tout au long de la semaine qui arrive d’être attentif à vos sensations lors de vos diverses activités. Comment vous sentez-vous physiquement (détendu, en forme, fatigué, stressé, nerveux, excité, reposé) quelles sensations vous traversent, avez-vous de l’engouement, de la joie à l’idée de faire quelque chose ou de rencontrer quelqu’un ou au contraire est-ce que cela vous rebute… Observez ce que vous faites et comment vous réagissez. Bien sûr vous pouvez aussi vous baser sur vos souvenirs, et diverses expériences. L’important est de vous focaliser sur ce qui est de l’ordre de votre quotidien. Vous adorez chaque été vous prélasser au soleil sur la plage mais  vous habitez en ville dans le centre de la France ! Pensez donc plutôt aux endroits ordinaires où vous aimez être (votre lit, votre canapé, le parc du quartier etc…) et ce que vous aimez y faire, pour pouvoir ensuite plus facilement reproduire ces moments.

Soyez aussi en alerte sur toutes ces petites choses que vous ne maîtrisez pas mais qui peuvent vous mettre en joie : un arc-en-ciel, une petite brise alors qu’on traverse la ville à vélo, le chant d’un oiseau, croiser un animal sauvage (à vous de trouver les vôtres !)… Les repérer vous permettra de les goûter pleinement à chaque fois qu’ils se produiront  !

Ensuite remarquez aussi le bien que cela vous fait à long terme. Par exemple vous n’êtes pas forcément super excité à l’idée d’aller au sport mais vous savez que cela vous fait du bien et que si vous n’en faites pas vous serez moins détendu. Les choses qui nous rendent heureux ne sont pas forcément faciles à faire et parfois le plaisir se mérite… par exemple j’ai découvert il y a un peu plus d’un an que la randonnée était essentielle à mon bonheur. Je savais que j’aimais ça mais je ne me rendais pas compte avant de la pratiquer une fois par semaine tout ce que cela pouvait m’apporter. Et parfois je n’ai absolument pas envie de sortir de mon lit pour préparer mon sac à dos mais je le fais car j’en connais les bénéfices.

savez-vous ce qui vous rend heureux ?

 Et enfin, ultime étape, prenez des notes ! Ecrivez vos expériences heureuses, les sensations et sentiments qu’elles vous ont apportées pour ne pas les oublier et pouvoir les reproduire ou les vivre pleinement lorsqu’elles arrivent spontanément.

Pour ma part j’ai commencé une page dans mon bullet journal, et je la complète de temps en temps au fur et à mesure de mes observations ! Vous pouvez aussi en faire un moment d’écriture quotidien comme l’un de ceux dont je parle dans cet article et écrire chaque soir dans votre journal « aujourd’hui je me suis senti heureux quand… » De le faire chaque jour vous permettra de repérer les plus petits de ces moments mais qui ne sont pas forcément les moins précieux !

Je vous souhaite une belle filature de tous vos moments heureux et n’hésitez pas à venir partager cette expérience dans les commentaires !

Cet article a 6 commentaires

  1. Bonjour Stéphanie, je lis avec attention les différents articles que tu proposes.
    Très difficile pour moi aujourd’hui de répondre a cette question. Je suis en épuisement professionnel. Ce qui me rend heureuse ? ? Quand je me pose la question rien n’arrive… Très difficile de l’admettre.. Mais je vais essayer de réfléchir et de noter. Merci pour tes super articles.BN

    1. Lorsqu’on est submergé par quelque chose qui nous dépasse comme un épuisement professionnel, ces petites choses ont bien sûr plus de mal à nous apparaître. Mais essayer c’est déjà beaucoup !
      Peut-être tu peux te demander ce qui te fait sourire, ou ce qui te fait te sentir un peu mieux… car le bonheur ou être heureux dans ces cas-là nous paraît impossible !
      Je te souhaite beaucoup de courage et te remercie vraiment pour ton message !

  2. J’aime beaucoup ton article. C’est vrai que par moment nous nous consacrons uniquement sur les moments négatifs de la journée .. Ce qui n’est pas le mieux pour être en forme ! Je vais me faire une page dans mon Bujo pour noter les moments positifs de la journée et ce qui me rend heureuse ! Comme ça, quand j’ai un petit coup de blues, ça peut aider :3

  3. Bonjour Stéphanie,
    Je te remercie pour ton bel article ( avec un peu de retard…) C’est vrai qu’en y prêtant attention, il y a plein de petites choses,si minimes des fois qui pourtant sont essentielles à notre équilibre, et nous donne de la force… Malheureusement c’est vrai qu’on tendance à les banaliser…et c’est bien dommage…j’aime beaucoup ce que tu nous proposes là !! Je vais me créer une page dans mon bujo! Merci pour ce partage…

Laisser un commentaire

mattis luctus ut dictum leo commodo efficitur. Curabitur consectetur fringilla lectus tristique
×
×

Panier